mercredi 10 février 2010

Lettre ouverte à Monsieur le Préfet de la Région Lorraine


cliquez pour agrandir

6 commentaires:

archangel57360 a dit…

Message de soutien.

Dans les p.m.e de moins de 20 ou 50 salariés,l'esprit syndycaliste est inexistant pour la simple et bonne raison que les travailleurs sont conscients que leurs revendications et leurs exigences pourraient mettre en péril leur entreprise.
Les syndicats omniprésents dans les grandes entreprises devraient changer leur état d'esprit et se modérer sinon l'industie de notre pays sera amenée à disparaitre dans les conditions que l'on connait déja c'est à dire des délocalisations massives vers les pays de l'Est.
Il faut réagir et se donner une conscience collective.
Le syndicalisme nous a apporté des acquis sociaux que beaucoup d'autres pays nous envient l'heure est venue pour les syndicalistes de travailler à revoir leurs principes au lieu d'essayer de s'ingérer dans une grande entreprise comme la commune d'Amnéville ce comportement serait nefaste et nuisible pour l'emploi et risquerait de compromettre le travail accompli par le Docteur KIFFER et son équipe.
L'emploi d'aujourd'hui c'est l'avenir de demain. ARCHANGEL.

archangel57360 a dit…

Etait-il raisonable et justifié de faire grève en pleine crise?
En pleine crise industrielle,pour limiter les couts la direction d'une usine proche avait pris la décision de restreindre le budget maintenance et de réduire les effectifs d'entretien en attendant des jours meilleurs.
Les syndicats bloquérent l'usine et une grande majorité d'employés se mirent en grève,la direction fut contrainte de revenir sur ses décisions.Les syndycalistes criérent victoire en défilant avec des drapeaux dans l'usine.
A ce jour l'actionnaire principal décide de vendre ses actions;un autre actionnaire étranger est interressé mais pas pour les installations de l'usine juste pour le carnet de commandes.
Les drapeaux sont rangés dans les placards,les syndicalistes se font touts petits et les salariés "chient dans leur froc".
vive le syndicalisme.
ARCHANGEL

archangel57360 a dit…

Quelques précisions.
ARCHANGEL ne fait pas de politique,pas de religion n'est pas syndiqué,n'est pas ambitieux c'est juste un simple ouvrier.Autodidacte,son désir est de pouvoir vivre et travailler dans sa région.Il ne veut pas semer la discorde,il est apparu pour eclairer les consciences et surtout pour apporter son soutien à ce brave et généreux Docteur KIFFER qui donne beaucoup d'espoir à toute une population.

ARCHANGEL retourne dans l'ombre,peut-etre reapparaittra t-il un jour.
Soyons modestes,sereins et harmonieux. ARCHANGEL.

archangel57360 a dit…

Monsieur le Maire.
Vous devez vous demander qui est ce farfelu qui ecrit des commentaires sur votre blog,si les textes sont parfois incohérants c'est que j'ecris comme je pense,je n'ai pas eu la chance de faire des etudes.En toute honneteté j'estime que c'était mon devoir d'intervenir sur votre blog.
C'est ma dernière apparition je retourne définitivement dans l'ombre.Continuez,construisez un monde meilleur et surtout gardez votre mental d'acier pour affronter les dures realités qui nous entourent.
En toute simplicité.
ARCHANGEL.

christian a dit…

BRAVO pour cette lettre
Et pour rire un peu , Georges Frèche à Montpellier ne serait t'il pas un petit Kiki?

PSY a dit…

Je ne suis pas un Amnevillois, mais tout a fait d.accord avec vous Docteur,dont je suis un fervent supporter, vous n.avez plus rien a prouver et garder toute votre serenite, les CGT qui font beaucoup de bruit au détriment de leur camarades salariés sont à l,aise car si des emplois se détruisent eux savent q.ils ne seront pas touchés grace a leur representation syndicaliste MM les Kamarades feraient bien de méditer sur ces fauteurs de troubles qui n'ont rien trouvé d autre pour se proteger personnellement en étant adhérents et representants d une soi-disant Grande Organisation syndicale qui
prouve encore lamentablement qu'il
y a toujours deux categories de salaries fonctionnairs et assimilés et les AUTRES
NE LACHEZ PAS DOCTEUR,il manque beaucoup de gens de votre trempe dans la Région
un INCONDITIONNEL